L'art de la peinture sur majolique à la Renaissance italienne

T.E.F.A.F. Maastricht, 2020

(Stand Christophe de Quénetain)

 

Au milieu d’une extraordinaire collection de meubles baroques à marqueterie de métal de l’atelier de Boulle (Paris), nous avons présenté un superbe ensemble de majoliques peintes a istoriato, principalement réalisées à Urbino (Les Marches).

Dès le début du XVIe siècle, le centre d’Urbino s’est spécialisé dans la peinture sur faïence stannifère de scènes figurées particulièrement colorées. On y produit entre 1520 et 1580 les majoliques historiées qui comptent parmi les plus belles de la Renaissance italienne.   

L’année 2020, année anniversaire du peintre Raphaël da Sanzio, originaire d’Urbino, fut l’occasion de présenter la redécouverte de deux chefs-d’œuvre : un plat figurant l’Enlèvement d’Europe aux armes de la famille Calini réalisé par le célèbre peintre Nicola da Urbino, surnommé le « Raphaël de la majolique » et un extraordinaire bassin trilobé décoré d’un fin décor de grotesques, aussi appelé « a raffaelesche ».

EXPOSITIONS