Verseuses de la Renaissance 

 

Février - Mars 2021

Exposition en ligne réalisée en collaboration avec Justin Raccanello (Londres), partie de l'exposition "Les Petits Plats dans les Grands - Le Design au service de la table" présentée à la Galerie Aveline, Paris 

VERSEUSES DE LA RENAISSANCE

À la Renaissance, l’art de la table dans le milieu princier prit une dimension symbolique nouvelle. Relevant d’un rituel liturgique au Moyen Âge, les codes de la table se rattachèrent à partir du dernier quart du XVe siècle à la représentation sociale du prince lui-même, où la qualité de la vaisselle, partagée avec les convives, tint un rôle capital. Ainsi en Italie, l’époque vit la réalisation de somptueux services de table en orfèvrerie ou en majolique (terme désignant la faïence stannifère italienne de la Renaissance) dont les commandes émanèrent exclusivement des plus grands princes et ducs de la Renaissance.  

La présentation comme la fonction de ces objets au cours des banquets changea également ; la présence du dressoir-buffet dans la salle à manger en devint l’élément le plus caractéristique.  

En accord avec la pompe de Cour, ces buffets étaient présentés dans la grande salle du palais ou dans une construction éphémère prévue pour l’événement. Ils rassemblaient des objets liés au service de la table réalisés en céramique, verrerie, orfèvrerie ou émail peint : grands plats, coupes, coupes à boire, bassins et aiguières, flacons, etc. Les objets, quelle que soit leur typologie, étaient disposés juxtaposés sur le meuble ; ce dernier, assemblé et démontable, était doté de gradins surmontés d’un dais. 

La fonction utilitaire des objets se perdit au profit d’une fonctionnalité définitivement ornementale, liée à une représentation sociale du prince. L’accumulation et la profusion visuelle d’objets somptueux servirent à la démonstration spectaculaire de la puissance et de la grandeur de l’hôte, chargée de susciter l’admiration de ses invités.  

À partir des années 1540-1550, la composition des services fut enrichie par la création de pièces aux formes plus variées et plus audacieuses par leur taille et leur maniérisme. Les potiers reprirent des formes d’objets soit illustrées dans divers recueils de gravures servant de modèle à l’orfèvrerie, soit aux autres domaines des arts décoratifs.

 

Les natures mortes italiennes sont présentées par la Galerie Canesso dans le cadre de l'exposition "Les Petits Plats dans les Grands - Le Design au service de la table" à la Galerie Aveline (Place Beauvau, Paris) 

 

Contactez nous à info@camilleleprince.com 

Eau Sacrée 

Larmes de Pélerins

Précieuses Énigmes

Eau de Vénus